Le Préfon, épargne retraite complémentaire pour les fonctionnaires

Plan épargne retraite

Les fonctionnaires aussi peuvent faire le choix d’une retraite complémentaire. Pour cela, un produit financier spécifique a été mis en place : Préfon Retraite. Créé en 1967, ce plan de retraite n’est pas obligatoire mais vivement recommandé.

À l’origine, le Prefon avait alors pour objectif de compenser le manque à gagner de chaque salarié du public arrivant à la retraite, les primes versées n’étant pas incluses dans le calcul des droits. Son fonctionnement est en fait basé sur la capitalisation.

Préfon Retraite est aujourd’hui encore sans obligation de souscription, même si elle est vivement encouragée. Enfin, elle bénéficie du système de réversion en cas de décès de son souscripteur.

La fiscalité avantageuse de Préfon Retraite

Préfon Retraite permet notamment de faire bénéficier ses souscripteurs d’avantages fiscaux. En effet, elle bénéficie des mêmes conditions que le PERP en matière de déclaration de l’impôt sur le revenu. Ainsi, chaque versement est déductible du revenu imposable, sous la condition de ne pas dépasser 10 % des revenus d’activités de l’année précédente ou huit fois le plafond annuel de la Sécurité Sociale, toujours sur l’année passée.

Les revenus issus de la rente versée mensuellement dès la retraite effective sont, quant à eux, soumis à l’impôt sur le revenu, là encore comme pour le PERP.

Le Préfon retraite et ses avantages

Outre cet avantage lors du versement, Préfon Retraite offre également une vision claire du montant des versements au jour de la retraire, à l’inverse des autres solutions présentes sur le secteur, notamment l’assurance vie. Cet état est en fait permis par le principe même de Préfon. En effet, chaque versement est converti en points retraite, permettant un calcul simple pour en connaître le montant.

L’évolution récente de Préfon Retraite permet également, désormais, de choisir la conversion de son épargne en réversion, à différents niveaux. La principale conséquence de cette option est une baisse des revenus mensuels tout en assurant l’avenir d’une personne proche, conjoint ou autre.

Les inconvénients de Préfon Retraite

Le premier inconvénient de Préfon Retraite est, pour sa part, de n’être disponible qu’à partir de l’âge de 55 ans, sous la condition d’être à la retraite. Seules quelques conditions permettent d’outrepasser ces limitations, notamment en cas de décès du conjoint, d’arrivée en fin d’allocation chômage, d’invalidité ou de surendettement.

De même, certains frais de gestion peuvent également venir en déduction sur les sommes versées.

Malgré ces inconvénients, Préfon reste cependant la solution de retraite complémentaire incontournable pour tous les fonctionnaires.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *