Plan retraite Arrco : le régime obligatoire

Plan épargne retraite

Retraite Arrco : la complémentaire retraite obligatoire pour tous les salariés. L’Arrco est aujourd’hui un élément important de toute épargne. Si elle pèse sur le bulletin de salaire durant toute la durée d’activité, elle est également très présente dans le système de retraite à la française. En effet, l’Arrco n’est autre que la complémentaire retraite obligatoire venant en complément de la retraite de base versée par la MSA ou la Sécurité sociale.

Abréviation de l’Association pour le Régime de Retraite Complémentaire des salariés, cette cotisation concerne tous les travailleurs du privé, cadres et non-cadres. Tout le monde y est soumis, quelle que soit la nature du contrat de travail, en CDI, CDD, intérim ou même pour les apprentis et les salariés rémunérés au pourboire.

Aujourd’hui, l’organisme géré par les associations syndicales des employés et employeurs concerne 18,5 millions de salariés et 11,3 millions de retraités, devenus bénéficiaires de la retraite. La prime à verser est, elle, établie en fonction de la valeur des points acquis tout au long de chaque carrière.

Arrco, élément du modèle français de retraite

Base même du système de retraite français établi sur la répartition et la solidarité, l’Arrco permet aujourd’hui à tous les salariés, sans distinction, de disposer d’une retraite complémentaire et donc du versement mensuel d’une pension représentant bien souvent quelque 50 % de la moyenne des salaires bruts.

Le montant est, par la suite, calculé sur le nombre de trimestres cotisés. Si celui-ci est atteint avant l’âge légal de départ en retraite fixé à 65 ans et qui donne accès à la retraite du régime général à taux plein, le futur retraité bénéficie alors du versement de l’intégralité de sa retraite complémentaire. À défaut, un abattement sera appliqué.

À noter qu’il existe désormais une majoration pour chaque parent de 3 enfants minimum, mais aussi dans les situations reconnues d’aide au conjoint, notamment. Enfin, le paiement de cette prime mensuelle est également compatible avec une activité annexe rémunérée et non salariée.

Plan Retraite Arrco : un régime obligatoire et aléatoire

Pour les cadres, l’Arrco représente en revanche une double cotisation, ceux-ci adhérant également obligatoirement à l’Agirc. Ainsi, les charges liées à l’assurance de complémentaire retraite sont plus importantes pour ces derniers, tout en proposant un versement supérieur en fin d’activité.

D’autre part, il ne peut être évoqué ce principe de retraite sans en avancer aujourd’hui le caractère aléatoire des versements pour les générations à venir. En effet, la visibilité en matière de date légale de la retraite n’excède aujourd’hui pas plus de 6 mois, ne permettant alors pas de définir avec précision les conditions appliquées dans le cadre du versement de l’Arrco.

Une certitude, avant de prendre la décision de partir en retraite, notamment si celle-ci est anticipée, il est conseillé de se renseigner auprès des services de retraite complémentaire pour connaître le taux d’abattement appliqué.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *