Assurance décès invalidité : la garantie qu’il vous faut pour obtenir un prêt immobilier

Assurance

Quels sont les risques garantis par l’assurance décès invalidité lors d’un prêt immobilier ? Comment choisir la bonne assurance prêt en délégation ?

L’assurance décès invalidité n’est pas une garantie légalement obligatoire pour se voir accorder un prêt immobilier. Cependant, les banques exigent systématiquement qu’elle soit souscrite par les emprunteurs afin de sécuriser le prêt et de s’assurer ainsi d’être bien payées tout au long de la période de remboursement de celui-ci.

Quels sont les risques couverts par l’assurance décès invalidité ? Les risques couverts par l’assurance décès invalidité sont :

  • le décès
  • la Perte Totale et Irréversible d’Autonomie (PTIA)
  • l’Invalidité Permanente Totale (IPT)
  • l’Incapacité Temporaire de Travail (ITT)
  • la perte d’emploi (garantie facultative)

Couvrant la banque et l’emprunteur, l’assurance décès invalidité protège aussi la famille de l’emprunteur. En effet, si l’emprunteur venait à décéder , ses proches n’hériteraient pas de la dette du prêt immobilier et conserveraient le bien immobilier financé car l’assurance prendrait en charge la totalité du capital restant dû (selon la quotité assurée).

A qui s’adresser pour souscrire une assurance décès invalidité ?

Lorsque vous effectuez une demande de prêt immobilier auprès d’un établissement bancaire, celui-ci vous propose systématiquement sa propre assurance décès invalidité : le contrat groupe. Négocié par la banque auprès d’une compagnie d’assurance, le contrat groupe est une offre de couverture standard qui mutualise les risques. Cependant, vous êtes libre de souscrire l’assurance décès invalidité d’un assureur externe au prêteur. C’est ce que l’on appelle une « délégation d’assurance ». Le libre choix d’une assurance décès invalidité est possible depuis l’entrée en vigueur de la loi Lagarde, le 1er septembre 2010.

Contrat groupe VS Délégation d’assurance décès invalidité

Le contrat groupe étant une formule de couverture collective qui répartit les risques sur ses différents souscripteurs, clients de l’établissement bancaire, il ne permet pas de disposer d’une protection adaptée à notre situation. Alors qu’une délégation d’assurance décès invalidité nous offre la possibilité de bénéficier d’un contrat établi sur mesure en fonction de nos besoins individuels. En effet, un contrat individuel d’assurance décès invalidité souscrit dans le cadre d’une délégation d’assurance est fixé selon l’âge, l’état de santé et le métier de l’emprunteur. Il tient également compte des sports ou loisirs qu’il pratique afin de lui offrir des garanties optimales. Pour une personne qui ne présente que peu de risques, la délégation d’assurance représente un réel moyen de réaliser de substantielles économies sur le coût global du prêt immobilier par rapport au contrat groupe de la banque.

A noter également que, grâce à la loi Lagarde, il vous est possible d’effectuer un comparatif d’assurances décès invalidité individuelles avec le contrat groupe proposé par votre banque. Vous pouvez donc trouver et choisir la formule de couverture la moins chère du marché qui vous protégera le mieux.

La convention AERAS

La convention AERAS (s’Assurer et Emprunter avec un Risque Aggravé de Santé) a pour objet de faciliter l’accès à l’assurance de prêt et prêt immobilier aux personnes qui présentent un risque aggravé de santé. Que vous présentiez des risques aggravés ou non, le courtier spécialiste de l’assurance décès invalidité peut négocier pour vous le tarif le plus avantageux et les meilleures conditions pour votre assurance décès invalidité. De plus, il peut vous aider à monter votre dossier et vous conseiller en détail sur les offres d’assurance prêt actuellement disponibles sur le marché.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *